Claire Pothin

Aujourd’hui nous vous présentons Claire Pothin étudiante à l’EDHEC.

Peux-tu présenter ton parcours ?

Après un Bac S au lycée Levavasseur, j’ai commencé mon bachelor à l’EDHEC dans la ville de Nice. J’ai intégré le programme Global Business BBA, car il me permet d’étudier dans 3 pays différents, et de suivre ma scolarité intégralement en anglais dans un environnement multiculturel. La première année se déroule à Nice dans une classe de 75 personnes venant des 4 coins de la planète. La deuxième année se déroule à Los Angeles dans l’université UCLA. La troisième année se passe à Singapour à NTU. Chaque école nous permet de découvrir de nouvelles cultures, non seulement en termes de mode de vie et de commerce mais également en matière d’enseignement. De plus, ce parcours permet d’avoir plus d’un an d’expérience en entreprise, ce qui est essentiel à une bonne insertion sur le marché du travail.

Comment as-tu intégré ton école/formation ?

Y a-t-il d’autres portes d’entrée ?J’ai intégré ce parcours par dossier et par entretien oral. J’ai également dû fournir une preuve de mon niveau en anglais qui peut être certifié par le IELTS ou le TOEFL. Il y a également possibilité d’intégrer l’école en passant le concours Pass. Cependant il me semble qu’il faut désormais passer par Parcoursup pour s’y inscrire.

Quelles sont les attentes académiques dans ta formation ?

Quelles qualités est-il important d’avoir ou de développer ?Les attentes académiques de ce programme sont bien évidemment un excellent niveau d’anglais, mais également une grande autonomie de travail. Il faut également être curieux et faire des recherches en parallèle des cours lors de notre temps libre (il y en a beaucoup !).

Quel est le volume horaire des cours et du travail personnel ? Le rythme de travail ou le niveau de ta promo t’a-t-il semblé élevé à ton arrivée ?

Il y a plus ou moins 23h de cours par semaine, la moitié se déroule en amphi et l’autre en TD. Pour le travail personnel, cela dépend des personnes, mais personnellement je me réservais un jour et demi dans la semaine pour le travail personnel, et les vacances scolaire pour réviser mes partiels. Le niveau de ma promo ne m’a pas surpris, malgré le fait que mon niveau d’anglais n’était pas aussi bon que le reste de mes camarades.

A ce stade, connais-tu plus précisément le métier ou la filière dans laquelle tu veux étudier ?

A ce stade, je ne sais pas encore quel métier je souhaite exercer, mais les secteurs finance/gestion/comptabilité m’intéresse beaucoup. Pour m’aider à m’orienter, j’essaye de faire un maximum de stage dans différents secteurs.