Clément Abraham

Aujourd’hui le portrait de Clément.

Peux-tu nous présenter ton parcours ?

Après avoir vécu 8 ans en Lorraine, dans le Nord de la France, j’ai déménagé à l’île de la Réunion en 2008. J’ai suivi mes années de lycée à Saint-Charles (Saint-Pierre) où j’ai obtenu mon baccalauréat mention très bien en filière scientifique en 2018, puis je me suis tourné vers une classe préparatoire (CPGE) lettres et sciences sociales à Saint-Denis au lycée Bellepierre, à la Réunion.

Qu’est-ce qui t’as donné envie d’intégrer l’association ?

Lorsque l’association m’a été présentée par Laura Doche, je me suis très vite retrouvé dans les valeurs partagées par la DRGE ! Outre mon désir de participer à la vie associative, informer les jeunes sur les diverses possibilités qui s’offrent à eux dans l’enseignement supérieur me semblait primordial. Combien de fois entendons-nous des jeunes qui découvrent l’existence de Science Po ou des classes préparatoires en terminal ? Intégrer l’association était un moyen pour moi de contribuer à une cause qui me tenait particulièrement à cœur !

Parle nous des missions menées par l’association.

Les missions de l’association sont centrées autour d’un projet central : aider les jeunes à se projeter dans leur poursuite d’étude que ce soit en comblant le manque d’information sur les diverses formations (Présentation de Science Po, des classes préparatoires, des grandes universités, ou encore des écoles de commerce) mais aussi leur apporter une aide personnalisée que l’on perfectionnera à terme. Pour le moment, nous signons des conventions avec les lycées des 4 coins de l’île de la Réunion pour ensuite intervenir directement dans ces lycées partenaires. Nous souhaitons réellement pouvoir apporter aux jeunes lycéens ce complément informationnel qui leur sera très utile pour envisager une poursuite d’étude. Chaque membre de l’association est preuve qu’il est possible d’intégrer des filières sélectives qu’elles soient sur le territoire réunionnais, en France métropolitaine ou même encore à l’international.