Le nouveau programme de mobilité universitaire REUNION

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:janvier 30, 2022
  • Post category:Actualités
Bernard Grollier, Les Echos, 29/11/2021, Lancement du programme REUNION, un « Erasmus » pour l’océan Indien. Disponible sur : https://www.lesechos.fr/pme-regions/outre-mer/lancement-du-programme-reunion-un-erasmus-pour-locean-indien-1367770

Les Echos ont récemment publié un article intitulé “Lancement du programme REUNION, un « Erasmus » pour l’océan Indien”

Ce programme vise à développer la mobilité étudiante au sein de l’Océan Indien. En effet, DRGE se réjouit de cette annonce, car bien souvent nous parlons de mobilité à l’internationale ou encore hexagonale mais nous oublions que La Réunion est entourée de territoires exceptionnels qui peuvent profiter à l’apprentissage des réunionnais. 

Au travers de cet article, l’association encourage encore une fois les étudiants à voyager et découvrir d’autres horizons au-delà  des sentiers battus. 

Le programme de mobilité universitaire REUNION (Regional Exchange UNiversity Indian OceaN). Ce programme regrouperait Les Comores, le Kenya, Madagascar, Maurice, le Mozambique et les Seychelles, “Dans cette phase pilote, 75 mobilités entrantes et sortantes sont prévues : 63 étudiants pour des périodes de 5 ou 10 mois et 22 personnels, pour des interventions de 14 jours maximum.”

Nous tenons à féliciter ce dispositif, qui a déjà permis à 12 étudiants de rejoindre l’université de La Réunion, ils bénéficieront de 700 euros par mois durant leur séjours. 

La Réunion fait déjà l’objet de terre d’accueil en faisant partie de Erasmus + en accueillant près de 900 étudiants étrangers. 

Cette collaboration permettra aux Réunionnais de bénéficier de la mobilité qui donnera l’occasion aux étudiants de découvrir de nouveaux territoires, nouvelles cultures, développer leur réseaux etc. Ce projet ne peut qu’améliorer l’employabilité de nos jeunes. 

DRGE tient à féliciter et remercier la Commission de l’Océan Indien (COI) pour cette avancée, qui on l’espère donnera envie à nos étudiants de partir. 

Car nous le rappelons ce dispositif est en totale adéquation avec les missions que DRGE tient à mettre en place : favoriser la mobilité pour TOUS, grâce à une coordination au-delà de La Réunion et mettre fin à l’autocensure.

Anne-Gaëlle MOIDINECOUTY PATOUMA